La croisade du sud attendera...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Mer 27 Aoû - 17:38

Post1

Les grandes murailles fatiguèrent Léticianne, fille assoiffé de plaine et de libertée. il fut trop longtemps que cette gente dame voyait les mêmes étendue de terre accompagné de fermes. tous éloignés l'une de l'autre. La nostalgie gagna son coeur, Ayant peur de se retrouver encore prise entre ces meurtrières que Pélargir lui semblait.

Tout comme son frère, elle vivait d'aventure et de mystère. Cette jeune cavalière cherchait plus d'action qu'une simple capture d'un brigand ou l'empêchement d'un affront entre 2 cohabitants. Elle voulait tant visité les terres du sud, vivre un moment semblable à les grandes histoire de son frère besson, Diralmir.Parfois, dans la nuit, elle alla Quérir de l'air car sa patience attengnit bientôt sa limite. Déja 5 mois a de pas avancer dans son objectif, cela la détruisait.

Tant qu'à Diralmir, fidèle au poste de Capitaine du Gondor, l'envie de poursuivre son buts pouvait attendre car il savait que sa présence en cette citée n'était malheureusement pas pour une visite amical. Un mal se réveille ici, et il le sent venir vers l'Est. Entre le devoir de servir son peuple, Diralmir se renseigna sur les grand Homme du passée... jusqu'à aujourd-hui. Il se renseignais sur la gloire qu'à connue harondor, bien avant la perte de foie envers la citée blanche et son arbre.

Durant sa recherche dans la librarie, son regard se posa sur Boromir, un des grand de notre ère. Ses grand exploits à Osgiliat lui remplissait d'admirations envers cet hommes au grand prestige. un jour il compte le revoir, le retrouver pour partager ses grandes aventures ensemble.

Et puis les jours passèrent. Léticianne s'impatientait de plus en plus, Diralmir se fatiguait dans ces rapports et ces tâches de protecteur des terres extérieurs et les hommes avait hâte de reprendre leur croisade contre les batard de Belfalas. Le capitaine Belrive sentait son Moral s'étendre par terre et il fallait y remédier, tôt sera le mieux

Un matin, Léticianne se réveilla très tôt, comme en son habitude. Elle alla réveillé son frère pour lui faire part de quelque chose très important:

Dsl frère de vous avoir dérangé dans vos rêves, je dois vous parler de quelque chose, semblable a notr première discussions en Minas tirith.

Le regard de son frère, tout fatigué par la dure soirée qu'il avait eu, s'ouvra lentement, un oeil à la fois. Il comprit tout de suite ou elle veut en venir.

Ma belle Léti, je vois déja vos paroles s'écouler a protrait exact de notre première vraie échange chez mère, cela fait quoi déja 6 ans? Sachez que je l'ai ressentit, jour après jour, votre dégout de cette citée et mon coeur se déchira em même temps de votre patience, Mais c'est mon devoir de Capitaine tite soeur de protégé cette citée, et le Gondor par elle pourra survivre si je peux m'assurer que une grande ville prospère jusqu'aux jugement dernier.

Oui mais, je veux vivre une de vos aventure en terre hostille frère! le Gondor sera tellement fort si nous pourions reglorifier ces contrées! Vous êtes beaucoup plus imposant en terres ouvertes qu'entre ces murailles. Votre place est dans ces plaines, pas ici. Vivez vos propre émotion et obéissez a votre jugement...

Du coup son frère se leva, fâché par se quelle a dit, il; prit pour la première fois son ton autoritaire envers elle:

Je vous Défend de devenir comme Mère! Vous laissez passer votre envie par-dessus votre devoir et je ne peux point faire ceci! Je laisserais au supérieur dire de mes mouvement et je vous CONSEILLE de faire de même! COMPRIS!

Du coup elle reconnu plus son gentil frère ainmable envers elle. des larmes parcourèrent ses joues, une tristesse se forma dans sonr regard.

Vous êtes méchant Frère... plutot Capitaine! n'oubliez surtout pas pourquoi je vous accompagne, ne l'oubliez point dans votre coeur.

Elle repartit en poussant des pleurs par la porte et le vent annonca une tristesse entre ces deux être, pourtant si près l'un de l'autre.

l'aube d'une malheureuse journée commencèrent et le Capitaine, dévasté par les émotions et la honte, compris que sa soeur n'était plus là... pour le moment...

(H-J) à voua de décidé ques-ce-qui arrive avec ma soeur. si possible de mettre un peu d'animation si vous avez le temps... merci!


avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

it point aperçu sa soeur et sa colère contre elle était reto

Message  MJ1 le Jeu 28 Aoû - 10:35

Cela faisait plus d'unejournée que Dilramir n'avait poit aperçu sa soeur et sa colère était retombée.
Action du tmps ou affection fraternelle lui seul pourrait le dire.
Toujours est-il qu'il envoya un messager la quérir sur le champ d'entrainement où elle se plaisait à tromer son ennui en exercice tous les plus arrassants les uns que les autres afin de ne plus rien avoir à envier à son frère sur un camp de bataille.
Il était facile d'imaginer ses camarades de régiment se lasser les uns après les autres de sa furie et rompre le combat.
Mais nulle trace de Léticianne et le messager revint bredouille.

"Capitaine Dilramir! Désolé de revenir vers vous ainsi mais je n'ai pas réussi à ctrouver votre soeur sur les terrains militaires ni même que dans les lieux qu'elle fréquente d'ordinaire"

Evidemment il n'avait pas cherché la demoiselle dans ses quartiers, celle-ci ne les appréciant guère et bénéficiant d'un domaine à l'écart des hommes de la garnison en raison de sa condition de seulle femme.
avatar
MJ1
Pro
Pro

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 53
Votre côté (mal ou bien) : neutre
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Jeu 28 Aoû - 22:17

Bien recu soldat! retournez avec la patrouille ouest... j'ai eu vent d'une poursuite contre quelque mandiants et ils vont avoir besoin d'aide pour les maîtriser.

Le capitaine de la cavalerie de Pélargir savait ou elle était, du moin il le pensait. Nul homme sauf lui avait droit de la quérir à ces quartiers, Donc il se devait de se présenté de vive voix.

rendu à cette chambre, il cogna à la porte... attendit une dizaine de seconde puis il rentra. Dans cette payasse, il y avait sa soeur en petite boule, laissant couler 2 a 3 larmes sur sa joue. cette humeur n'était guère apréciable pour les yeux sensible du Capitaine Belrive, mais le regard foudroyant de la jeune dame fit reculer Diralmir d'un pas. Ne sachant plus quoi faire, il attendit quelle prononce les premières paroles, car elle avait surement longtemps à dire... ou reprocher. on peut ressentir de la peur de la part de son frère, seul occasion d'aillieur qu'il éprouva une telle émotion.
avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  MJ1 le Ven 29 Aoû - 21:17

HRP
J'avais en effet prévu de l'animation mais tu es allé un peu vite pour entrer dans la chambre de ta soeur sans qu'elle ne t'y invite qui plus est! Mufle!

HRP
Elle se rassit vivement et se yeux humides lancèrent des éclairs en direction de ce frère qui faisait passrer sa mission avant elle. Elle savait que c'était injuste de la lui reprocher mais son impatience et sa peine la rendait jalouse du Gondor jalouse de l'armée.
Elle se leva en gardant son regard dans celui de son frère et machinalement, mais d'un gest sec elle attrappa sa cape et son épée accrochées négligeamment au dossier de la chaise. Elle partit d'un pas décidé et la tête droite.

"Puisque l'on ne peut être seule même dans ses quartiers, je vais aller chercher un peu d'air à respirer ailleurs. Vous pourrez en informer le capitaine Dilramir."

Elle avait plus craché son nom qu'elle ne l'avait prononcé et passa le seuil en direction du couloir et de l'extérieur de la caserne. Il valait mieux en la circonstence ne pas se mettre en travers de sa route sous peine de subir les assaut de sa langue acérée.
Elle disparut bientôt au yeux de son frère. Le martellement des sabot d'un cheval dans la cour indiquait qu'elle partait pour une des folles chevauchées qu'elle affectionnait tant.
Le cheval rentra seul, 3 heures plus tard, la tête basse et blanc d'écume.
avatar
MJ1
Pro
Pro

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 53
Votre côté (mal ou bien) : neutre
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Mer 3 Sep - 16:30

HRP: je m'excuse de m'avoir hâter, je ne savais pas ou arrêter. je vais laisser plein d'opportunité pour vous... je vais essayé au moin:P

RP:

Que de honte dans sa voix, que de pleur dans son coeur. Ce fut la première fois que Léticianne pris son frère pour un autre, sans aucun remord. elle s'adressa à lui comme un soldat, inconnue à ses yeux froid. Elle quitta dans un brouhaha de martellement de sabaut et Diralmir comptenta avec douleur son trépas vers les lointaines terres du Sud. Le sentiment de déchirure entre son devoir et sa futur gloire se renforca d'avantage.

Durant les trois dernières chandelles, les patrouilles se lancèrent dans les moindres recoins de la citée, patrouillant sans empêchement et sans aucun problème visible. Les hommes fatrouillèrent quelques dires sur l'extension du Gondor, sur ce pourquoi on nous avait demandé de faire au tout début. la tension et le doute règne entre les rangs du Capitaine, quelques dispute commencèrent à fendre l'air dans les auberges le soir, il était tenps que du nouveau arrive à la hâte.

Les prières pour Belrive arriva enfin, du nouveau qui donnerait naissance à une nouvelle flamme d'aventure... mais il constata que c'était loin d'être ce qu'il espérait. l'arrivée du destrillier arriva sans cavalière à un garde du coin et celui-ci transmetta la terrible nouvelles à son supérieur. rendu dans les quartiers de belrive, le soldat s'annonca:


Ca...ca... capitaine Belrive... votre soeur... son destrillier est arrivé.....sans elle
êtes vous sure qu'elle n'a juste pas laissé son destrillier libre, comme en son habitude?

son cheval est arrivé du Sud, loin des frontières Pélargeoise... et elle n'était point en selle Commandant...

Le visage de Diralmir changa, son poing se crispa par la colère et une teinte rouge de rage s'imprima sur son corps. Il se vela prestement, fit bondir d'un grand coup la table devant lui, fesant un grand vacarme dans le hall. il prit tout ses armes,armure et il alla seller son cheval. il Fit dire au soldat d'aller quérir tout les Cavaliers et qu'ils se dépèchent. Le soldat asquiesta du regard et partit quérir les autres.

Rendez-vous à la porte sud dans 30 minutes Soldat, Dépechez-vous!

De son coté, il se renda à la hâte voir le seigneur Pélargeois, devenue presque ami. Il attendis à la porte que ce dernier lui répondit.
avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  MJ1 le Mer 3 Sep - 16:43

Le seigneur de la vile avait des journées bien chargées et de nombreuses inquiétude et sujet de travail à régler jours après jours. Cependant, le Capitaine Dilramir avait prouvé sa fidélité et il était impensable qu'il ne le dérange sans motif valable.
Quelques minutes après son arrivé, lez cavalier fut donc introduit auprès de l'intendant de la cité. Celui-ci se leva et vint à sa rencontre.

"Capitaine Dilramir! Que me vaut l'honneur de votre visite? Asseyez-vous..."

Des chaises d'entretien furent apporter prestement et l'intendant s'assit. Les ans lui avaient appris à se ménager.
avatar
MJ1
Pro
Pro

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 53
Votre côté (mal ou bien) : neutre
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Mar 9 Sep - 0:06

La raison de cette échange avec l'intendant était plus importante qu'à son habitude. Il détestait par-dessus dérangé cet homme, car ses occupations était de plus en plus lourdes et vigoureuse que lors de son arrivée. Il ^prit la peine de rendre les bonnes manières en le saluant prestement, il prit la chaise et il se mit a l'aise. il prit le temps de retiré son casque et le seigneur pus voir le tourment dans le fond de son regard. l'inspiration et la passion de voir le gondor reglorifier n'était plus dans son allure, mais plutôt une rage de lion qui s'emparasit de lui peu à peu. Il prit une garnde respiration et il annonca au Seigneur la terrible découverte:

Mon seigneur, homme qui mérite un grand respect envers qui conte chevauchant ces terres, je suis venue ici pour vous annoncer une terrible nouvelles, le destrillier de ma soeur est revenue sans...... elle... et tout ceci est de ma faute Intendant.

Le regard était démoralisant, de sorte qu'aucune passion était dans l'air. Il reprit la parole quelque temps après:

Elle est partie due à ma trop grande loyauté envers vous et le Gondor. une querelle S'enclencha entre nous deux et elle partie hors des murailles pour se fondre dans le rivage... mais elle n'y ait plus...

Je vais y aller, la rechercher jusqu'a mort s'en suivre s'il le faut, mais vous comprenez que cette dame est très importante pour moi, car si ses couard la tienne captive, il peuvent ramasser une sommes trop importante pour qu'il la libère, car s'est la soeur jumelle d'un capitaine du Gondor.... argument convaincant je trouve. Je dois empêcher cela SIR et j'ai besoin de votre accord... plutôt votre opinion sur ceci... qu'en pensez-vous Sir?

Le jeune capitaine savaient que cette acte pourrait être l'office d'une trahison envers un seigneur et un ami cher. il avait peur, ses jambes fatrouillèrent un degrée de nervosité. Il espérait se faire comprendre, malgrée son aire de coupable.
avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  MJ1 le Sam 13 Sep - 21:43

HRP
Mille excuses: prmblème de connection.
Attention à tes codes couleurs, pas facile de cmprendre ton dernier message.

RP
Le vieil homme garda quelques seconde le silence. Sans doute à peser les différents éléments des nouvelles qui lui étaient portées.Son expression restait impénétrable mais on pouvait deviner qu'une profonde réflexion dse tenait en lui.
Puis il croisa ses doigts sur ses genoux et soupira.

"Nous passer de défense est impensable; Ce serait une aubiane pour nos ennemis, mais vous empêcher de mener votre quête serait inhumain et de plus je ne pense pas que vous m'écouteriez. Aussi vaut-il mieux que nous envisagions la façon de vous permettre de rechercher votre soeur.
Sachez d'abord que je compatie à l'inquiétude ui doit être la votre.
Dont soit, partez à sa recherche mais je sous demande de le faire seul. Donnez le commandemant et vos instructions à votre meilleur élément avant de vous mettre en chasse."


Puis il se leva. Il saisit le cavalier par les épaule et le serra contre sa poitrine.

"Que vos pas vous permettent de revenir avec votre soeur saine et sauve."

Puis il se rassit.

"Allez maintenant."
avatar
MJ1
Pro
Pro

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 53
Votre côté (mal ou bien) : neutre
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Lun 15 Sep - 20:39

Le jeune cavalier semblait soulagé de cette réponse. Lorsque que l'intendant lui demanda de laisser son armée, il ne put répondre,sachant que le pire lui serait réservé s'il ne bénéficie d'aucune escorte. Ainsi donc il repartit en saluant fièrement cet homme.

rendue au lieu de rassemblement, Diralmir monta son cheval nommé Fringal et il s'adressa aux troupes.


Mes hommes! ami et frère par l'épée, que de gloire m'ont succédé depuit le commandement de cette compagnie monté du Gondor! J'eus tant appris de vous et rare sont ceux qui m'ont porté honte. Vous êtes l'élite et c'est vous que je choisirais dans tout les hommes pour confier ma vie.

J'ai une terrible nouvelles à vous porter a l'oreille... ma soeur Léticianne est portée disparue dans le vaste monde et je me dois à tout prix de la ramener jusqu'a mort s'en suivre. Bien-sur tous accepteraient de me suivre, mais la survie de cette citée dépend de votre rapiditée sur vos destrillier et de la puissance de vos lances Gondorien. Donc je em dois d'y aller seul..


Un lourd moment de silence se fit, excepté Arrimir qui laissa un sourire du coin se manifester. Son second, voulant à tout prix le commandement, contestait par tout les moyen possible les ordres du Capitaine. se retournant vers lui, le commandant Belrive lui Fatrouilla quelque mots à voix basse:

À vous de me montrer que vous êtes plus digne que je le suis pour commander cette légion Lieutenant, je vous soushaite aurevoir à tous et continuez de bien prouvez votre loyauté au Gondor!!

Cet hommes, décidé et enragé par le fais que sa besonne manque, partit d'un pas ferme en fesant galopé fringal à son maximum. Jamais il reviendrait seul, car le chiffre un était loin derrière ses pensée...
avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  MJ1 le Sam 20 Sep - 11:53

HRP
Tu commences une recherches. Décris moi ce que tu fais pour que je puisse te guider à travers tes actions et tes rencontres...
avatar
MJ1
Pro
Pro

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 53
Votre côté (mal ou bien) : neutre
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Mar 23 Sep - 23:14

En quittant les lieux urbains, ce capitaine se rendit compte de la gravitée de la situation. il ne pourrait plus être commandant si ce dernier ne bénéficie point d'une armée à ses ordres. Il ardait tout ses rêves qui lui restait fidèle au Gondor, ses désirs cousue d'or que la gloire lui apportait et son devoir d'oprimer les malsaints. Néanmoin, toute ces malheurs que lui offrait la honte de se sentir un traite furent remplacée très vite par la haine et la veangence. sa quête lui vaudra la vie si il n'en reviendrait pas accompagné.

Connaissant quelque peu les routes que peuvent prendre les brigands, Diralmir emprunta une route principal qui conduisèrent vers les terres Harondoises, pour finnallement longer la côte de la baie de Belfalas. Il revenait sur ces pas et cette homme compris la raison de la nostalgie de sa soeur.... Qu'il fut bon de vivre hors des murailles se dit-il.

Durant sa longue chevauchée solitaire, il se renseigna tant bien que mal a des passant se promenant: des hommes, des marchands, des voyageurs, tout homme il les interroga, n'oubliant aucune information importante de ces dernières réunions. Néanmoin, aucune c'est avéré assez comcluentes pour qu'il juge nécessaire de changer de trajets.

Dans ce vaste monde, qui peut retrouver une seule personne et tôt dit? nul ne le savait et encore moin ce brave qu'il est rongé par la perte de sa seule vraie raison de son existance. Donc, il cherchait désespérément à la recherche d'une indice sur la possibilité d'un marchandage de femme... peut être il la retrouverait là, qui sait?

pour l'instant, il recherchait une place ou logé pour cette nuit, et il retourna à une petite bourgeoisie familière. il avait déja pis les pieds, Fringal avec lui. les hommes le reconnaissait assez aisément. Diralmir fit signe d'aouvrir les portes de la grande pallisade refortifié et il attendit une réponse.
avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  MJ1 le Mer 24 Sep - 9:42

Les portes s'ouvrirent pour lui laisser le passage. Le vieux chef du village vint à sa rencontre. Tout deux se souvenaient de leur première rencontre et de leur divergeances de vue l'un voulant préserver le mode de vie de sa communauté de pêcheurs et l'autre ne jurant que par l'honneur du Gondor.
Petit à petit les deux hommes avaient appris à se connaître et se respecter. L'estime avait grandi entre eux.
Le vieil homme donna l'accolade au capitaine du Gondor puis l'entraina en direction de sa chaumière.

"Je savais que vous viendriez..."
avatar
MJ1
Pro
Pro

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 53
Votre côté (mal ou bien) : neutre
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Diralmir du Gondor le Jeu 25 Sep - 20:53

Sa présence fut attendu? pour quel motifs? Diralmir savait qu'il devait en résoudre le mystère. Malheur disait ce peuple au capitaine lors de leur premiere apparition. maintenant, l'acceuil se fut très généreux de leur part, Le gondorien était heureux, sa quête ne c'est pas passé en vain, sans aucune amélioration. Une amitié pourrait conduire à l'alliance, qui sait?

pour le moment, il ne tardait pas sur sa reglorification du Sud, mais à la retrouvaille de sa moitié. suite a l'accolade du seigneur de la place, un sourire se forma au visage triste que porte cet Homme. Frindal fut très bien traitée, et le Capitaine fatrouilla quelque mots, mais avec un ton humain, sans discipline ni autoritaire:

Seigneur, je suis heureux d'être parmis vous. Votre village, autrefois hostille envers mon titre, me porte de la paix en écoutant les vague qui se casse sur votre côte. je comprend tellement votre désir dê rester ici car la vue en est magnifique!

Vous savez que je reviendrai en ces lieux? pourquoi donc? Nos homme et moi-même était sur que votre peuple ne voulaient en aucun point que je revienne SIR après la lourde menace que mes hommes vous ont faite? Pourquoi m'attendez-vous? que de confusion se lève dans mon esprit en ce moment.


Diralmir savait quand se taire, due a de nombreuses erreur qu'il avait commis l'an passé devant le seigneur de Pélargir. il se tue, s'assoya à la petite chaise pour finallement écoutez cette homme.
avatar
Diralmir du Gondor
Semi-Pro
Semi-Pro

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 28
Votre côté (mal ou bien) : bien
Date d'inscription : 25/01/2008

Fiche
Fortune:
1100/5000  (1100/5000)
Grade:
Armées:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisade du sud attendera...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum